COVID-19 - Ergothérapeutes dans le secteur public - milieu scolaire

COVID-19 - Fiche thématique

Réaffectation du personnel œuvrant dans le secteur scolaire

Au terme de  l’arrêté ministériel 2020-008, il est prévu que les commissions scolaires peuvent redéployer leur personnel à l’endroit et au moment où les besoins le justifient. Le personnel peut ainsi être affecté à des tâches d'un autre titre d'emploi, dans une autre unité d'accréditation ou chez un autre employeur

L’arrêté prévoit qu’une commission scolaire doit, avant d’appliquer une mesure prévue par ledit arrêté, consulter les syndicats concernés, à moins que l’urgence de la situation ne permette pas de le faire; dans ce cas, les syndicats devront être avisés dans les meilleurs délais.

Pour de plus amples détails à ce sujet, nous vous invitons à consulter les pages 13 à 15 du document Questions et réponses – Déconfinement préparé par le gouvernement du Québec.

Informations concernant le retour en classe

Une communication de Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a été transmis à l’OEQ concernant le retour en classe prévu progressivement à partir du 11 mai prochain. Parmi les sujets abordés, il est soulevé que ce retour en classe sera particulièrement bénéfique pour les élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage et que ces derniers doivent pouvoir avoir accès à l’équipe de professionnels de leurs écoles. Ainsi, afin d’éviter le plus possible que ces élèves vulnérables ne soient privés de services, il est demandé de ne pas attribuer de charge de classe à un professionnel ou qu’en cas d’ultime recours.

La communication mentionne aussi la publication par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) d’un guide de normes sanitaires en milieu de travail pour le milieu scolaire. Ce guide détermine les mesures à mettre en place dans les écoles pour assurer la sécurité des membres du personnel et des élèves ainsi que pour réduire la contamination par la COVID-19.